Le bâtiment : son histoire

L'immeuble de la future auberge de jeunesse La Brasserie a été construit en 1904 - 1905 au moment où la "nouvelle ville" a été aménagée pendant l'annexion allemande.

Les architectes sont Karl ARNDT et Albert KUTZNER. Plusieurs de leurs ouvrages agrémentent aujourd'hui ce que l'on appelle le quartier impérial ou encore le Sablon.

Brasserie, cinéma, concerts

Le bâtiment abrita pendant plus de quarante ans une brasserie célèbre, d'où le nom de La Brasserie. En 1905, au tout début, c'est la Metzer Bierhallen qui est l'enseigne. Avec le retour de Metz à la France, le nom fut changé en Grande Taverne Messine.

En septembre 1922, la brasserie se dota d'une salle de cinéma et proposa le Grand Café Cinéma.

Le 31 octobre 1922, la brasserie change de propriétaire. Les époux UNTEREINER exploitent le bâtiment qui devint la Brasserie Universelle, ou BU en abrégé.

La fin des années 1920 marque l'arrivée à Metz du Jazz, cette musique alors marquée de modernité. Les jazz bands de renommée nationale passent assez régulièrement à la BU, à l'instar de l'orchestre Nannelli.

Pendant plus de 20 ans, la BU a vécu au rythme des militaires qui y trouvaient un lieu propice à la fête. (Voir le témoignage d'Antoinette Bastien-Untereiner.)

CAF et UDAF

Le 19 juin 1948, la Caisse d'allocations familiales de la Moselle, créée depuis peu, achète l'immeuble pour y installer ses services ouverts au public.

En 1983, la CAF de la Moselle déménage dans le nouveau bâtiment qu'elle vient de construire rue du Pontiffroy. Elle met l'immeuble à disposition de l'UDAF, Union Départementale des Associations Familiales, afin de promouvoir la politique de la famille et y installer la Maison de la famille.

Auberge de jeunesse

En 2015, l'UDAF envisage de s'installer à Mercy. La CAF de la Moselle met le bâtiment en vente et publie un appel à projets pour l'acquisition.

L'association Carrefour y répond pour y créer une auberge de jeunesse nouvelle génération. La CNAF et la CAF 57 répondent favorablement à cette proposition en 2016.

© 2019 La Brasserie - SASu à capital variable